Le Blog de Losali - Void:

Seriez-vous prêt à suivre votre conjoint en expatriation ?

Feriez-vous le choix de suivre votre compagnon ou compagne à l’autre bout du monde s’il ou elle avait été avait trouvé le job de ses rêves ?

Photo of Couple Sitting on Rock

Si pendant un temps c’était souvent la femme qui suivait son mari à l’étranger, aujourd’hui de nombreux hommes sont amenés à suivre leur compagne à l’étranger lorsque cette dernière décroche le poste de ses rêves à l’autre bout du monde. Et oui ! Il faut bien que les choses s’inversent de temps en temps.

Un sacrifice ?

aerial, aerial view, aeroplane

Le fait de suivre la personne avec qui on partage sa vie à l’autre bout du monde pour sa carrière professionnelle peut être vécu comme une sorte de sacrifice pour l’autre. Il faut que ce soit une décision commune car ce n'est pas seulement la vie d’une personne qui va changer mais celle de toute une famille ( le couple et les enfants). Selon une étude menée par la CFE, Humanis et expat communication, plus d’un tiers de ceux qui suivent leur conjoint en expatriation pense sacrifier sa carrière professionnelle.

Un sacrifice sur le plan professionnel.

Bien souvent lorsque l’on suit son conjoint en expatriation à l’étranger, on doit dire au revoir à son travail sans avoir aucune garantie de retrouver un emploi sur place. Et il faut savoir que beaucoup de diplômes français n’ont pas d’équivalence à l’étranger et ne sont de fait pas reconnus par les recruteurs ( il en est de même en France, tous les diplômes étrangers ne sont pas reconnus).

Un sacrifice sur le plan personnel.

Oui et non, on peut parler ici de demi sacrifice, car finalement vous suivez la personne que vous aimez, et si vous avez des enfants vous partirez avec eux. Mais d’un autre côté, vous laissez derrière vous votre famille, vos parents, vos proches et vos amis. Cette étape peut être l’une des plus difficile pour vous mais également pour votre conjoint et vos enfants. Le manque de ses proches et de sa famille et un sentiment assez difficile à vivre, surtout lorsque l'on se trouve à des milliers de kilomètres d’eux

Niveau travail ?

Group Hand Fist Bump

Le télétravail.

Vous pouvez essayer de vous arranger avec votre patron et essayer de voir si vous pouvez travailler à distance. Cela peut être la bonne solution si vous souhaitez conserver votre emploi et si votre travail ne nécessite pas obligatoirement votre présence au bureau. En cas de réunions ponctuelles, vous pouvez proposer d’y participer en visioconférence.

Selon le code du travail, le télétravail peut être mis en place lorsque « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication » (1er alinéa de l’article L1222-9 du Code du travail). De plus il se fait sur la base du volontariat, et il nécessite l’accord de l’employeur qui doit fournir de justifications síl le refuse.

Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site des services publics ( télétravail dans le domaine du privé ou du public) ou vous pouvez les contacter avec le 3939 depuis l’étranger.

Quitter son travail.

Sinon, vous pouvez démissionner de votre emploi actuel. Si vous faites cela en invoquant comme motif que vous suivez votre conjoint à l’étranger car il a décroché un travail à l’étranger, il s’agira d’une démission légitime. Vous pourrez toucher les allocations chômage à votre retour dans un délai de 4 ans à partir de la date ou votre conjoint aura cessé ses activités en France. Quand vous rentrerez en France vous devrez fournir d’autres justificatifs à Pôle emploi tels que votre lettre de démission, une preuve que vous résidiez à l'étranger avec votre compagnon ( un bail, une facture avec vos deux noms), et une preuve des revenus de ce dernier ( bulletin de salaire ).

Travailler à l’intérieur de l’Union Européenne.

En tant que citoyen européen, vous avez le droit de travailler dans n’importe quel pays de l’UE sans aucun permis de travail. Bien sûr, une fois dans le pays souhaité vous devrez procéder à des démarches administratives comme en France. Par exemple, si vous souhaitez travailler en Espagne, vous devrez vous procurer le NIE ( comme votre carte d’identité espagnole). Chaque pays aura des démarches administratives différentes.

Travailler hors de l’Union Européenne.

Si vous suivez votre conjoint hors de l’europe et que vous souhaitez trouver un travail, cela devient un peu plus compliqué. Vous aurez surement besoin de vous procurer un permis de travail ainsi qu’un visa. Avant de partir dans le pays de destination, rendez-vous dans l’ambassade de ce dernier pour préparer en amont les démarches administratives nécessaires, ils sauront vous aider.

Des difficultés pour retrouver un travail ?

De nombreuses personnes qui ont suivi leur conjoint en expatriation peinent à trouver un travail une fois sur place. Pourquoi ? Tout simplement parce que souvent il n’y a pas d’équivalences entre les diplômes français et étrangers. Et bien souvent, on se voit proposer des postes considérés inférieurs à celui que la personne avait en France. Et qui dit poste inférieur dit aussi généralement salaire plus bas.

Si vous rencontrez de telles difficultés pour retrouver un emploi, sachez qu’il existe différents service qui peuvent vous être utiles:

  • Le service mobilité internationale de Pôle emploi pour contacter pole emploi de l’étranger composez le 39 49 ou rendez-vous sur le site Losali), qui vous propose des offres d’emploi à l’étranger.

  • le site web Civiweb qui recense de nombreuses offres de V.I.E (Volontariat International en Entreprise).

  • Montez votre propre entreprise, c'est le bon moment, vous aurez tout votre temps pour vous y consacrer et entamer toutes les démarches administratives nécessaires pour ce genre de projet.

  • Le bon plan pour pouvoir suivre son compagnon ou sa compagne en expatriation sans avoir à se soucier de son travail c’est d’être freelance ou même nomade digitale. De nombreuses professions peuvent être exercée en freelance telles que traducteur, journaliste, télé secrétaire, webmaster, webdesigner, développeur web, blogueur.

Quoi faire pendant cette expatriation ?

Group of People Doing Cheers

Le piège lorsque l’on suit son compagnon à l’étranger et que l’on ne travaille pas, c’est l’isolement et le fait de se renfermer sur soi même. Il faut à tout prix éviter cela, plusieurs alternatives s’offrent à vous si vous vous trouvez dans une situation similaire:

  • Vous pouvez profiter de cette expatriation pour monter un projet que vous avez toujours voulu réaliser, qui vous tient à coeur mais pour lequel vous n’avez jamais eu le temps de vous y mettre.

  • Impliquez-vous dans la vie associative. Aujourd’hui il existe de nombreuses associations pour expatriés français à l’étranger, pourquoi pas en faire partie ? Ou vous pouvez participer à d’autres associations qui vous sont chères.

  • Profitez également de ce séjour à l’étranger pour apprendre la langue du pays dans lequel vous êtes installé. Ainsi la barrière de la langue ne sera plus une excuse pour ne pas aller vers les autres et vous faire des amis.

  • Au contraire, vous pouvez mettre à profit cette période pour vous occuper de vos enfants, et vous ressourcer.

  • Pour retrouver une vie sociale et vous faire de nouveaux amis, vous pouvez vous inscrire à des meet up, il existe des tas d’applications pour cela ou même des groupes Facebook qui organisent des événements auxquels vous pouvez vous inscrire pour y participer.

En espérant que ces explications vous aideront à y voir plus clair et à prendre les bonnes décisions.

Losali est un service aheho SAS, société Française qui opère dans les télécoms depuis 2009. Forts de notre expérience, nous offrons des prestations de qualité qui utilisent les meilleures technologies existantes

©2018 aheho - Tous droits réservés